– Intégrer les technologies numériques à l’étude archéologique

Camilla CANNONI (doct. SU / plateforme Plemo3D) – Dessin, mesures et nuages de points : intégrer les technologies numériques à l’étude archéologique d’un complexe palatial médiéval

• Séminaire TechnicoTop 2023-2024 • Techniques émergentes appliquées au monde de la recherche en histoire et archéologie •

→ vendredi 1er mars 2024    Archéologie du bâti : nouvelles technologies et relevés traditionnels

Si l’archéologie du bâti a montré l’efficacité de sa méthode pour l’étude de l’architecture domestique médiévale et pour l’appréhension des nombreuses phases d’aménagement qui la caractérisent, quels sont les apports des technologies numériques dans les protocoles d’enregistrement ? Quel rôle jouent les nuages de points dans la production de l’imagerie archéologique ? L’emploi d’un modèle 3D s’oppose-t-il au relevé dit traditionnel ou ces deux techniques s’articulent dans un rapport de complémentarité ?

En partant d’un cas d’étude particulier, celui du palais épiscopal d’Autun (Saône-et-Loire), nous proposons de mettre en évidence les apports et les limites de l’emploi des technologies numériques dans les phases d’enregistrement et analyse du bâti d’un ensemble architectural complexe.

Camilla Cannoni est Docteure en archéologie médiévale (2023). Illustratrice et graphiste professionnelle de formation et archéologue spécialisée en archéologie du bâti médiéval et dans la production de l’imagerie archéologique nécessaire à l’étude et à la valorisation, ses recherches portent sur les apports des technologies numériques à l’étude archéologique des ensembles monumentaux complexes, depuis l’acquisitions des données géométriques et topographiques du bâtiment jusqu’à la valorisation des résultats de la recherche, en passant par la création de la documentation graphique et la modélisation de systèmes d’informations géographiques en 3D permettant l’analyse des données acquises sur le terrain et par les recherches documentaires.

OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Fabienne Dugast (1 mars 2024). – Intégrer les technologies numériques à l’étude archéologique. Techniques au Top. Consulté le 21 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/vw9x


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.