– L’artisanat du verre celtique: archéométrie et technique –

Joëlle ROLLAND (Umr Trajectoires) – Au prisme de la production : nouveaux regards archéométriques et techniques sur l’artisanat du verre celtique

• Séminaire TechnicoTop 2023-2024 • Techniques émergentes appliquées au monde de la recherche en histoire et archéologie •

→ vendredi 12 janvier 2024    L’analyse du verre

Entre le Ve et le Ier siècle av. J.-C., les sociétés européennes de l’âge du Fer, celles que les Grecs nommèrent Celtes et les Romains Gaulois, développèrent un nouvel objet en verre, dont elles furent les seules à maîtriser les techniques pendant toute l’Antiquité : le bracelet en verre. Les perles et bracelets issus de cet artisanat furent longtemps considérés comme des objets de pacotille, des babioles typiquement celtiques qui ne pouvaient être que féminines ou enfantines. Aujourd’hui, les études archéométriques et technologiques de ces objets transforment notre regard sur ces pièces et cet artisanat : autour de ces parures colorées et brillantes, les sociétés celtiques mobilisent des réseaux d’échanges lointains et des artisans spécialisés. À travers la reconstitution des étapes de fabrication du verre brut et des parures, cette présentation interroge les codes véhiculés par ces objets d’ornement et propose d’enquêter sur leurs valeurs, leurs rôles sociaux et les éléments d’identité de leurs porteurs.

→ Joëlle Rolland est depuis 2023 Chargée de recherche au sein de l’Umr Trajectoires (Paris). Après une thèse en Archéologie, ethnologie et Préhistoire sur «L’artisanat du verre dans le monde celtique au second âge du Fer : approches archéométriques, technologiques et sociales» menée sous la direction de Jean-Paul Demoule et de Bernard Gratuze à l’université Paris 1-Panthéon Sorbonne et soutenue en 2017, elle a été lauréate de la Fondation Fyssen avec un projet en partenariat avec le Department of natural sciences and archaeometry, Institut d’Archéologie de Prague de 2018 à 2020, puis accueillie en tant que post-doctorante au sein du Projet PYRHOVER sous la direction d’Isabelle Commandré (LabEx  Archimède) en 2020, et au sein du Labex Dynamite (Umr Trajectoires) en 2022.

Ses thématiques de recherche concernent la production, la circulation des matières premières ainsi que l’usage du verre dans l’Europe celtique jusqu’à la reconstruction des territoires celtiques qu’elle aborde aujourd’hui à travers les savoir-faire verriers. Elle a pour cela développé une méthode pluridisciplinaire alliant archéométrie, étude des techniques, expérimentation et méthodes de l’archéologie, pour étudier les processus de production et de consommation de ces objets.

 


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Fabienne Dugast (12 janvier 2024). – L’artisanat du verre celtique: archéométrie et technique –. Techniques au Top. Consulté le 21 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/vjsc


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.